Compte rendu de la télérencontre du 24 octobre 2017 du CREN-BD

Comme annoncé, le REN-BD a tenu le 24 octobre 2017 une première télé-rencontre informelle dont voici un apercu des présentations (en ordre alphabétique):

MYRIAM CÔTÉ
« Je suis étudiante en deuxième année à la maîtrise à l’Université du Québec à Rimouski. Mon projet de mémoire porte sur la série Paul de Michel Rabagliati. Bien que la série ait été reçue par la critique comme une autofiction ou une autobiographie traditionnelle, je cherche à montrer qu’il n’y a pas que des représentations de soi dans la série. En fait, chez Rabagliati, l’intime semble être une porte d’entrée au collectif et à l’Histoire. N’appartenant ni au genre de l’intime ni au genre historique, la catégorie qui permet de fusionner les deux genres intriqués l’un dans l’autre est, selon moi, celle du récit d’apprentissage. Je propose donc une relecture des principaux tomes de la série Paul comme un long cycle d’apprentissage.
Je présente mon sujet de maîtrise le 29 novembre à l’UQAR. Si vous voulez en savoir plus sur mon projet, je peux vous transmettre des extraits de mon dépôt de sujet.
Cet été, j’ai fait un séjour d’études de trois mois en Belgique à la KU Leuven sous la direction du prof. Jan Baetens. C’est lors d’un colloque international sur Tintin que j’ai rencontré Hoa.
Pour la suite de mes recherches, j’aimerais proposer une communication à l’ACFAS 2018 à l’UQAC, mais je crois que je vais plutôt attendre à l’ACFAS 2019 qui se tiendra à l’UQO.
Le samedi 4 novembre à 19h, je vais participer à une table ronde sur la bande dessinée dans le cadre du Salon du livre de Rimouski. Il s’agit d’une discussion entre lecteurs de BD (universitaires, bibliothécaire, libraire) à propos de notre passion, nos coups de cœur et nos réflexions sur le rôle de la BD aujourd’hui. Je pourrais enregistrer la discussion et vous la faire parvenir si vous le souhaitez. »
CHRISTIAN REYNS
« J’ai parlé de mes 3 projets dont 2 ont été transformés en appel. Le 1er porte sur Trondheim, sur lequel de manière surprenante (sauf pour le chapitre de Beaty) il n’y a rien de publié, puisque c’est un personnage crucial comme artiste et pour son rôle clé dans le monde de la BD (éditeur, …). Ce sera pour un numéro spécial d’Image & Narrative, et les abstracts sont dus pour le 1er fév. 2018. Le 2e porte sur la maison d’édition Glénat, là aussi délaissé par la critique universitaire en dépit de son rôle clé depuis 40 ans dans le monde de la BD francophone, pour un colloque qui aura lieu à Liège le 19 avril 2018, avec les propositions à envoyer pour le 30 déc.
J’ai enfin parlé de la possibilité d’organiser, en plus d’une table ronde de CSSC/SCEBD bilingue, une table ronde officielle du CREN-bd à Paris en décembre 2018 lors de la SoBD, en y incluant des artistes et des chercheur/e/s, y compris au moins un francophone des Premières Nations. Je vais rencontrer Renaud, l’un des responsables de l’organisation du SoBD, à Angoulême fin janvier 2018, qui pourra alors me confirmer l’organisation et les financements disponibles. »
Une invitation à participer au CSSC/Scebd de Toronto en mai 2018 a été lancée au CREN-BD.
SYLVAIN RHEAULT
« Depuis un an environ, je travaille sur les bandes dessinées autochtones. J’ai présenté mes premières observations dans le cadre du Indigenous Research Day à l’université de Regina l’an passé et au cours de l’été 2017 j’ai écrit un article pour un numéro spécial du « Journal of Graphic Novels and Comics » consacré à la BD canadienne et dirigé par Bart Beaty, Barbara Postema et Andrew Lesk. Pour cet article, j’ai eu l’occasion d’interviewer trois créateurs forts sympathiques et de découvrir des maisons d’édition autochtone en pleine émergence. Si le sujet vous intéresse, je peux vous envoyer une bibliographie des BD autochtones que j’ai recensées jusqu’à présent. »

Conférence annuelle de la SCEBD, Toronto 05/2018

 Appel à contributions
Conférence de la Société Canadienne d’Etude de la Bande Dessinée (SCEBD ou CSSC) de 2018
La SCEBD invite des propositions pour une présentation de 15-20 minutes pour sa conférence annuelle sur tout aspect portant sur les bandes dessinées, comics, romans graphiques, histoires graphiques, illustrations de livres et arts texto-visuels. Cette année nous serions particulièrement intéressés de recevoir des propositions sur les bandes dessinées par et/ou sur les membres des Premières Nations. Des propositions par des universitaires et des chercheurs indépendants sont les bienvenues.
La conférence aura lieu à Toronto les 11 et 12 mai au Bloor Yorkville Marriott et à la Bibliothèque de Référence de Toronto. Nous avons le plaisir de recevoir le spécialiste canadien des comics et de la BD, Dr. Bart Beaty, comme notre conférencier académique. Le conférencier pour la partie créative sera invité en collaboration avec le TCAF et sera annoncé plus tard. Vous pouvez trouver des informations sur la SCEBD/CSSC et sur les conférences précédentes sur le site web: comics-scholars.com/wp/. Vous pouvez soumettre votre proposition avec un titre, un résumé de 200 mots, une bio-biblio de 50 mots et votre adresse pour vous contacter à: barbara.postema@concordia.ca pour le 6 Janvier 2018. La conférence se fera en collaboration avec le TCAF/ Toronto Comic Arts Festival/Festival de la BD de Toronto, un événement international, qui comprend une exposition où sont présents des artistes indépendants et des petits éditeurs, en partenariat avec la Bibliothèque de Référence de Toronto, et qui a lieu les 13-14 mai 2018 dans la Bibliothèque de Référence de Toronto/Toronto Reference Library.